Après 60 ans, organiser son départ à la retraite

Vous allez prendre votre retraite d’ici peu. C’est le moment de vous signaler à votre caisse de retraite du régime de base, puis à votre caisse de régime complémentaire.

À retenir

01
Réalisez un bilan retraite.
02
Demandez votre relevé de carrière, le relevé de situation individuelle et l’estimation indicative globale.

Les documents récapitulatifs de votre carrière

  • Document essentiel, le relevé de carrière (un relevé de carrière pour chaque régime) vous permet d’avoir une vision détaillée de vos droits acquis pour votre future retraite depuis votre premier emploi. Ce récapitulatif permet aussi de vérifier que tous les éléments ont bien été pris en compte. Des erreurs peuvent parfois s’y glisser, comme par exemple : des trimestres omis ; des erreurs de nombre de points obtenus ; le mélange des euros et des francs sur des fiches de salaires ; l’omission de périodes d’expatriation, de service national, de chômage ou de maladie…
    Ce relevé est personnel et confidentiel. Si vous êtes salarié, n’hésitez pas à en faire la demande en ligne sur le site de l’Assurance retraite, environ un an avant de prendre votre retraite.
     
  • Le relevé de situation individuelle (RIS) : il s’agit d’un récapitulatif inter-régimes (ce qui le différencie du relevé de carrière).
    Vous n’avez aucune démarche à faire pour l’obtenir : il vous est envoyé tous les cinq ans, à partir de vos 35 ans. Vous pouvez aussi le consulter en ligne à tout moment sur le site de l’Assurance retraite.
     
  • L’estimation indicative globale (EIG) : l'une des caisses de retraite auxquelles vous êtes ou avez été affilié vous envoie cette estimation l'année de vos 55 ans. Ce document vous permet de vous faire une idée du montant de vos différentes pensions de retraite de base et complémentaire, en fonction de la date à laquelle vous choisirez de prendre votre retraite. Une nouvelle estimation vous sera envoyée à 60 ans, et éventuellement à 65 ans.

Les démarches à effectuer quand vous avez fixé votre date de départ

À partir des données dont vous disposez, c’est à vous de déterminer la date de votre départ à la retraite.
  • Étape 1 (environ six mois avant la date que vous avez retenue) : vous pouvez faire votre demande auprès du régime général, sur le site de la l’Assurance retraite de la Sécurité sociale
  • Étape 2 : vous devez aussi faire votre demande auprès de vos caisses de retraite complémentaire.
    À ce stade, il est important que votre dossier soit complet avec l’intégralité des pièces justificatives demandées. Ainsi vous éviterez des délais supplémentaires dans le paiement de votre retraite qui, normalement, devrait intervenir le mois qui suit votre départ effectif.
  • Étape 3 : une fois votre demande de liquidation de retraite validée, vous recevrez une notification de retraite pour vous informer de son montant, de son point de départ et des éléments retenus pour son calcul.

Les bons réflexes

  • Prévenez en temps utile votre employeur, notamment pour gérer au mieux votre solde de congés payés, pour faire le point sur votre épargne salariale et sur vos éventuelles primes de départ en retraite.
  • N’hésitez pas à prendre contact avec votre Conseiller, pour effectuer avec lui un tour d’horizon sur l’ensemble de vos placements financiers. Il est important de vérifier qu’ils sont toujours bien adaptés à votre nouvelle situation, maintenant de plus en plus proche.
 

Bénéficiez de l’accompagnement d’un expert


Grâce à l’offre Jeune Senior de notre partenaire Mondial Assistance, vous pouvez bénéficier d’un service de reconstitution de carrière pour une vision claire du montant de votre future pension et de votre âge de départ en retraite.